Fermer

Formation | Déjouer les mensonges et les tentatives de manipulation

Code web : ZDM
Programme
Il est parfois difficile de distinguer le vrai du faux dans les discours d'un collaborateur. Pourtant il est indispensable de repérer les signes du mensonge ou de la manipulation quand il s'agit de s'engager ou de construire une relation de confiance (comme dans le recrutement ou la signature d'un contrat). Cette formation est consacrée à tous les outils qui peuvent renforcer la vigilance et donc autoriser la confiance.

Programme


Analyser le langage, non verbal et verbal, pour différencier le vrai du faux

  • Le langage du corps : comprendre la démarche, les postures, les gestes (notamment ceux de la main).
  • Le langage du visage : décoder une mimique, un sourire, un regard.
  • Le langage de la voix : phonétique, débit, fluidité, intonation, articulation, structuration, tonalité, irrégularités.
  • L’organisation du discours : cohérence, précision, référence à de l’implicite, expression des émotions.

Identifier les tentatives de manipulation

  • Différencier le non-dit pur et simple, les mécanismes spontanés de défense, l’occultation consciente de la vérité, le mensonge technique, la mauvaise foi volontaire, la malveillance intentionnelle.
  • Analyser les manœuvres sophistiquées : dérobades, bluff, demi-vérités tronquées ou séparées de leur contexte.
  • Comprendre les pourquoi, les dessous et les enjeux réels : frustration, déception, jalousie, compétition, confusion de rôles ou de territoires, peur de perdre une position. Les outils pour cerner le problème caché sous le problème affiché.
  • Mesurer les conséquences collectives de la non-vérité : rumeurs, démotivation, ruptures de cohésion.

Explorer les différentes logiques de manipulation

  • Les ambitieux : l’absence de scrupules, l’instrumentalisation, la culpabilisation, les cadeaux à ne pas accepter.
  • Les séducteurs : les sur-promesses, les compliments hyperboliques, la confusion des rôles, l’engagement illusoire.
  • Les opposants ambigus : le sentimentalisme affiché, le contre-pouvoir revanchard, la victimisation, les « bruits de couloir ».
  • Les joueurs : le goût du danger, l’intellectualisme, le flirt avec l’ambiguïté, les risques de zizanie et de déstabilisation.

Déjouer les stratégies de manipulations

  • Maîtriser ses frustrations, ses émotions, ses impulsions en présence d’un interlocuteur de mauvaise foi.
  • Réagir aux formes perverses de la violence : rapport de force, menaces implicites, chantage affectif.
  • Débloquer une situation : amener l’interlocuteur à formuler ses intentions et ses attentes réelles, faire exploser les non-dits, rétablir la transparence (quitte à prendre des risques), réinventer la spontanéité (pour montrer l’exemple) et pratiquer la « simplicité volontaire » en matière de communication.
  • Déjouer la manipulation en situation de réunion ou d’entretien : pauses-détentes pour éviter les engrenages, changements de rythme, sens de l’humour approprié.

Public / Prérequis


Public

  • Responsables d’une unité ou d’un service.
    Encadrement.
    Collaborateurs RH.
    Acheteurs, commerciaux, négociateurs.

Prérequis

  • Cette formation ne nécessite pas de prérequis.

Objectifs

Objectifs

  • Repérer les signes du mensonge et de la manipulation volontaire et consciente : la syntaxe du langage non verbal et verbal.
  • Identifier et déjouer les situations fausses : les pièges, les risques et les enjeux cachés.
  • Différencier sa réaction en fonction du profil de son interlocuteur et de la situation : négociation, recrutement, management.
  • Établir (ou rétablir) des relations durables fondées sur la communication authentique et explicite.
Programme

Programme


Analyser le langage, non verbal et verbal, pour différencier le vrai du faux

  • Le langage du corps : comprendre la démarche, les postures, les gestes (notamment ceux de la main).
  • Le langage du visage : décoder une mimique, un sourire, un regard.
  • Le langage de la voix : phonétique, débit, fluidité, intonation, articulation, structuration, tonalité, irrégularités.
  • L’organisation du discours : cohérence, précision, référence à de l’implicite, expression des émotions.

Identifier les tentatives de manipulation

  • Différencier le non-dit pur et simple, les mécanismes spontanés de défense, l’occultation consciente de la vérité, le mensonge technique, la mauvaise foi volontaire, la malveillance intentionnelle.
  • Analyser les manœuvres sophistiquées : dérobades, bluff, demi-vérités tronquées ou séparées de leur contexte.
  • Comprendre les pourquoi, les dessous et les enjeux réels : frustration, déception, jalousie, compétition, confusion de rôles ou de territoires, peur de perdre une position. Les outils pour cerner le problème caché sous le problème affiché.
  • Mesurer les conséquences collectives de la non-vérité : rumeurs, démotivation, ruptures de cohésion.

Explorer les différentes logiques de manipulation

  • Les ambitieux : l’absence de scrupules, l’instrumentalisation, la culpabilisation, les cadeaux à ne pas accepter.
  • Les séducteurs : les sur-promesses, les compliments hyperboliques, la confusion des rôles, l’engagement illusoire.
  • Les opposants ambigus : le sentimentalisme affiché, le contre-pouvoir revanchard, la victimisation, les « bruits de couloir ».
  • Les joueurs : le goût du danger, l’intellectualisme, le flirt avec l’ambiguïté, les risques de zizanie et de déstabilisation.

Déjouer les stratégies de manipulations

  • Maîtriser ses frustrations, ses émotions, ses impulsions en présence d’un interlocuteur de mauvaise foi.
  • Réagir aux formes perverses de la violence : rapport de force, menaces implicites, chantage affectif.
  • Débloquer une situation : amener l’interlocuteur à formuler ses intentions et ses attentes réelles, faire exploser les non-dits, rétablir la transparence (quitte à prendre des risques), réinventer la spontanéité (pour montrer l’exemple) et pratiquer la « simplicité volontaire » en matière de communication.
  • Déjouer la manipulation en situation de réunion ou d’entretien : pauses-détentes pour éviter les engrenages, changements de rythme, sens de l’humour approprié.
Public / Prérequis

Public / Prérequis


Public

  • Responsables d’une unité ou d’un service.
    Encadrement.
    Collaborateurs RH.
    Acheteurs, commerciaux, négociateurs.

Prérequis

  • Cette formation ne nécessite pas de prérequis.
Objectifs

Objectifs

Objectifs

  • Repérer les signes du mensonge et de la manipulation volontaire et consciente : la syntaxe du langage non verbal et verbal.
  • Identifier et déjouer les situations fausses : les pièges, les risques et les enjeux cachés.
  • Différencier sa réaction en fonction du profil de son interlocuteur et de la situation : négociation, recrutement, management.
  • Établir (ou rétablir) des relations durables fondées sur la communication authentique et explicite.
ut risus non vulputate, eleifend lectus sem,