Fermer

Les 4 comportements gagnants

Publié le 19/03/2019 dans ACTUALITES

Les 4 comportements gagnants

Pour être honnête je n’ai jamais rencontré dans ma vie quelqu’un qui ait gagné beaucoup d’argent en passant tout son temps devant un ordinateur ou un iPhone.

Pour être honnête, je n’ai jamais vu quelqu’un vivre une belle histoire d’amour en restant les yeux fixés sur un écran.

Je n’ai jamais croisé non plus personne qui ait connu une réussite professionnelle ou sociale brillante en tapotant toute la journée sur un clavier.

Il me semble aujourd’hui que les clefs de la réussite sont comportementales.
Et parmi les comportements gagnants j’en connais au moins quatre qui émergent :

Le premier de ces comportements consiste à prendre son téléphone et à appeler quelqu’un qu’on ne connaît pas mais avec qui on a une forte probabilité de partager quelque chose. Une variante consiste à adresser la parole à un(e) inconnu(e) dans un salon, dans un avion ou dans un train. Depuis la nuit des temps, ce sont les rencontres imprévues qui sont au commencement de toutes les aventures.

Le second de ces comportements consiste pendant tout le temps que dure la première entrevue (celle que vous venez de décrocher grace au premier comportement) de vous comporter comme si la personne qui était en face de vous était l’être le plus important du monde. Pour cela il faut savoir se décentrer de soi. Saint Augustin disait : « Aimer, c’est émigrer dans le cœur de l’autre ». C’est encore plus vrai aujourd’hui quand plus personne n’a plus le temps de s’intéresser sincèrement à personne.

Le troisième comportement consiste ensuite au cours des rencontres à deux qui vont suivre (ce sont pendant les rencontres à deux que se jouent les choses importantes) d’être capable de rallier l’autre à un projet, de le convaincre et de l’influencer. Cela demande du talent mais surtout de la conviction, de l’enthousiasme inconditionnel. Si vous ne croyez à vos rêves qu’à demi, vous ne convaincrez jamais personne.

Le quatrième des comportements gagnants consiste enfin à ne jamais décevoir. Pour créer la confiance et surtout pour la mériter il faut être fiable à 100%, cohérent à 100%, fidèle à 100%. Vous ne pourrez fidéliser les alliés que vous aurez trouvé, rallié et convaincu qu’en faisant preuve vous même d’une loyauté totale. Et cette attitude exige une fois encore, un dépassement de l’individualisme, un décentrage de soi.

Chacune de ces quatre clefs est comportementales. Aucune ne peut s’apprendre dans une école ou devant un écran. Les compétences réelles s’acquièrent par des prises de risques.

Car ce n’est qu’en osant qu’on progresse.

On existe quand on s’expose.

 

François Bocquet
➤ Retrouvez ses articles sur linkedin



felis odio elit. Nullam eget Praesent consequat.