Fermer

Hyper-connecté = Hyper-efficace ?

Publié le 20/03/2017 dans ACTUALITES

hyper connectes

Et oui, nous y avons (presque) tous succombé… Les smartphones, tablettes et ordinateurs portables font maintenant partie intégrante de nos vies professionnelles et privées. De fait, nous passons de plus en plus de temps devant un écran , voire même devant plusieurs écrans à la fois. Qui n’a jamais regardé la télé tout en consultant sa boite mail sur son smartphone ou sa tablette ?

Et contrairement à ce que l’on pense, ce comportement n’est pas seulement l’apanage de cette fameuse “génération Y”, voire “Z” accroc aux réseaux sociaux. De plus en plus de salariés et de cadres développeraient cette “addiction à la connexion”…

Alors est-ce une bonne nouvelle ? Est-on plus efficace ainsi ? Rien n’est moins sûr évidemment…

Nous savons, premièrement, que la surinformation due aux mails est bien souvent contre-productive : nous perdons du temps à parcourir et trier les information pertinentes. Mais le gros problème est surtout lié au stress lié à ce comportement. Ainsi, dans un article paru en janvier 2015, deux chercheurs, K. Kushlev et W. Dunn, confirment ce que la plupart d’entre nous supposait sans se l’avouer : vérifier nos mails moins souvent réduirait notre stress de façon notable. Ainsi, il s’avère qu’en moyenne, un employé de bureau vérifie ses mails environ 13 fois par jour. Ces deux scientifiques ont demandé à 142 personnes de réduire ces séances de vérification à 3 par jour pendant une semaine… Résultats : moins de stress, moins de fatigue, plus de travail abattu ! En effet, le fait de regarder ses mails moins souvent diminuerait le sentiment de ne plus savoir où donner de la tête, et rendrait plus facile la focalisation de l’attention sur le travail en cours…

Enfin, et c’est encore plus inquiétant, les statistiques ont montré qu’un nombre croissant de mails professionnels étaient envoyés en-dehors des heures classiques de bureau. L’explication que l’on nous donne est la suivante : les nouvelles technologies nous permettent d’être joignables à tout moment, ce qui a pour conséquence d’abolir les frontières entre vie privée et professionnelle. Ainsi, s’il est vrai que la plupart des salariés utilisent une partie de leur temps de travail pour des activités d’ordre privé (réseaux sociaux, e-shopping…), il est tout aussi vrai que la grande majorité d’entre eux restent joignables et peuvent potentiellement travailler quasiment 24h/24 : en attestent les milliers de mails professionnels envoyés après 20H. Et soyons lucides : la peur du chômage, l’ouverture des entreprises à l’international, les délais de plus en plus courts et la charge individuelle de travail de plus en plus importante sont des explications bien plus crédibles pour ces comportements que les smartphones !

Alors pour réduire l’envahissement dû aux mails, que ce soit pendant ou après les heures de travail, voici quelques conseils :

  • Sachez vous déconnecter réellement, éteindre votre téléphone, votre tablette et votre ordinateur portable. Votre cerveau aussi a besoin de repos.
  • Vérifiez vos mails 3 à 4 fois par jour maximum, et prenez l’habitude de ne pas répondre tout de suite quand cela est possible.
  • Désactivez le signal sonore et visuel annonçant l’arrivée d’un nouveau mail, surtout si vous devez rester concentré sur une tâche complexe…
  • Relativisez l’importance de vos mails : personne ne va mourir si vous ne répondez pas immédiatement !
  • Enfin, dites-vous qu’en répondant à 22h à un mail professionnel, vous donnez aux autres la permission de vous harceler à n’importe quelle heure !

 

Pour vous permettre d’aller plus loin, L’Institut vous propose de découvrir 3 formations :



Phasellus porta. neque. dolor nunc Nullam