Fermer

Les 5 secrets de la pensée positive

Publié le 05/07/2022 dans MICROCOACHING | Développement personnel

La pensée positive Micro-coching Institut François Bocquet
Qu’est-ce qu’une pensée positive ? C’est la pensée qui nous permet de dépasser nos limites, qui ne nous enferme pas dans un schéma comportemental, qui nous permet de relativiser un conflit ou d’adopter la bonne attitude en période de stress. Alors, quel sont les 5 secrets de ceux qui positivent ?

Découvrez les conseils et astuces MICRO-COACHING

Déterminez d’abord les pensées qui vous viennent spontanément dans les situations difficiles. Sont-elles constructives ou négatives ? Par exemple, si vous hésitez à prendre la parole en réunion, qu’est-ce qui vous empêche de le faire ? Est-ce la pensée : “j’ai peur de me tromper” ou encore “ce que je vais dire n’a aucun intérêt” ?

Réfléchissez à ce qui vous pousse à avoir ce type de pensée : est-ce une remarque que vous avez souvent entendue à votre sujet dans votre jeunesse ? Est-ce dû à un événement qui vous a marqué ? Vous pouvez par exemple avoir eu une mauvaise expérience en classe, qui vous a convaincu que vous ne deviez pas parler en public…

Reconsidérez cette pensée, essayez de la remettre en cause, d’atténuer son effet paralysant. Par exemple, vous pouvez vous dire : “Si je me trompe, serai-je pour autant ridicule ou inintéressant ? Va t-on pour autant me juger négativement ? Et si mes propos sont inintéressants, est-ce vraiment si grave que ça ? Est-ce que ça n’arrive jamais aux autres ?”

Essayez de remplacer votre pensée négative par une pensée plus constructive, plus positive, moins limitante : “Même si je me trompe, je ne serai pas ridicule”, ou encore “ça arrive à tout le monde de se tromper”. Ces pensées ont le mérite d’être plus réalistes et positives : elles ne vous paralysent pas face à l’action, vous permettent le droit à l’erreur.

Tirez vos conclusions, après la réunion par exemple. Quand vous avez pris la parole, était-ce si terrible que ça ? Les autres vous ont-ils écouté, répondu ? Dans la majeure partie des cas, vous verrez que l’expérience n’a pas été négative : vous pourrez conclure que votre pensée négative initiale était donc bien exagérée et fausse !

MINI-EXERCICE

Exercice d’auto-compassion (à faire chez soi, au bureau…) :

Cet exercice est très simple, mais étonnamment efficace pour remplacer des pensées négatives par des pensées plus constructives. Il se base sur ce fait étrange : vous ne vous accordez jamais ce que vous accordez pourtant facilement à votre meilleur ami. Par exemple, quand votre meilleur ami vous dit qu’il a fait une erreur, vous ne lui dites jamais : “Tu es vraiment trop bête, tu n’es pas fait pour ça de toutes façons ! Tout le monde va voir ton incompétence !”. En revanche, quand vous faites une erreur… Vous êtes souvent très dur avec vous-même…

Alors quelle phrase pouvez-vous vous dire quand vous faites une erreur ou une chose que vous considérez sur le coup comme stupide ?

Voir les résultats

Vous pouvez retenir une des phrases ci-dessous pour vous la répéter la prochaine fois que vous aurez envie de vous “auto-flageller”.

“L’erreur est humaine”

“Tu t’es trompé(e), et alors ? Est-ce si grave ?”

“Ce sont ceux qui ne font jamais rien qui ne font jamais d’erreur…”

“En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chances que ça marche !” (Les Shadoks)

“J’aurais au moins appris quelque chose aujourd’hui !”

“Ce n’est pas parce que je me suis trompé(e) que je suis stupide : il faut que j’arrête de généraliser !”

Au fil du temps, en remplaçant l’auto-critique par l’auto-compassion, vos pensées vont changer. Vous remarquerez que vous vous accepterez davantage et que vous serez plus clément avec les autres. Et cela vous entraînera à pratiquer la pensée alternative.

Attention, pratiquer la pensée alternative, ce n’est pas faire preuve d’optimisme forcené ou nier la réalité (du type : “je vais bien tout va bien”) : c’est seulement réfléchir au bien-fondé des pensées automatiques et des jugements qui nous viennent spontanément à l’esprit !

WEBINAIRE du Jeudi 22 septembre 2022 (12h15 à 13h)
Inscription gratuite via le formulaire en bas de cette page

FORMA-LIVE Institut François Bocquet

Surchauffe au travail : quelles sont les techniques pour lâcher prise ?

Pour visionner la vidéo de présentation, cliquez ci-dessous :

WEBINAIRE 8 juillet 2022 sur les techniques pour lâcher prise - Institut François Bocquet

Métiers sous tension, changements organisationnels, effacement de la distinction pro/perso (#blurring) ou attentes démesurées ; les motifs d’explosion de la charge au travail sont devenus monnaie courante.
L’équilibre professionnel impacte fortement la qualité de vie des personnes en emploi et menace la pérennité des organisations.
Il y a pourtant de nombreux signaux (forts ou faibles) suggérant qu’il est temps de revoir sa copie et d’agir pour restaurer le bien-être dans les organisations : Turnover non maîtrisé, épuisement des collaborateurs, perte du savoir et de sens en entreprise ou tout simplement démotivation.
Plus que jamais, il nous faut apprendre à connaître les leviers d’action individuels pour éviter la surcharge de travail et enfin lâcher prise.
Lors de ce Forma-Live, Chimène Bocquet recevra  Adeline Chastrusse : Intervenante experte en Développement personnel à l’Institut 

➜ Au programme : 45 minutes d’échanges en direct et d’interactivité avec les participants pour identifier les causes d’emballement et explorer ensemble les outils du lâcher prise au travail.

➜ Pour participer à cet évènement gratuit, inscrivez-vous en ligne via le formulaire ci-dessous ou en nous contactant au 07 69 31 37 73.

Nous vous attendons nombreux(ses) avec vos questions !

⬇︎ Souhaite participer au WEBINAIRE GRATUIT : « Surchauffe au travail : quelles sont les techniques pour lâcher prise ? » JEUDI 22 SEPT. 2022 (12h15 à 13h)


    *Politique de confidentialité de l’Institut pour les Webinaires
    L’Institut François Bocquet s’engage à n’utiliser les données collectées lors de l’inscription au webinaire qu’à ses fins propres. Les données que vous nous transmettrez ne seront pas communiquées à des tiers. Celles-ci seront utilisées aux titres suivants : Permettre l’organisation du webinaire – Adapter le contenu du webinaire aux participants – Réaliser des statistiques sur l’audience du webinaire – Proposer d’éventuelles offres commerciales en relation avec le sujet du webinaire.
    Dans le respect du RGPD, les inscrits au webinaire seront susceptibles de faire valoir leurs droits directement auprès de L’Institut François Bocquet en écrivant à l’adresse suivante : ifb.dpo@performances.fr