Fermer

Les 5 secrets du manager motivant

Publié le 21/03/2022 dans MICROCOACHING | Management d’équipe

Les 5 secrets du manager motivant - Institut François Bocquet
Manager, c’est motiver ! On ne le dira jamais assez. Et c’est souvent par le comportement plus que par la parole qu’on peut motiver une équipe ! Alors pour ceux qui agissent en pensant “Pourquoi je les féliciterais ? Ils ne font que leur travail après tout !”, voici 5 conseils à appliquer rapidement :

Découvrez les conseils et astuces MICRO-COACHING

Montrez l’exemple ! Imaginez un manager qui demande à ses collaborateurs de faire des heures supplémentaires pour absorber le surplus de travail et qui part lui-même à 16h, la raquette de tennis entre les mains… Comment peut-il se faire respecter et motiver ses troupes ? La réponse est simple : c’est impossible ! ?

Restez cohérent. L’incohérence du manager (par exemple, quand il critique une chose un jour pour l’encenser le lendemain) est une grande source de stress et de démotivation chez ses collaborateurs, puisqu’ils ne savent plus quoi faire pour le contenter. N’oubliez pas qu’une qualité importante du manager est la fiabilité !

Soyez accessible. Le manager qui reste coincé dans sa tour d’ivoire a peu de chances d’être motivant, car il s’éloigne du terrain, ne partage rien avec ses collaborateurs, n’entend rien à leurs difficultés. Bref, il ne connaît pas vraiment ceux avec qui il travaille. Et il y a plus motivant que travailler pour un fantôme…

Remerciez (sincèrement) vos collaborateurs ! Cela semble évident, mais nombre d’employés trouvent qu’ils ne sont pas assez remerciés et reconnus dans leur travail. Dire merci ne coûte absolument rien à l’entreprise, et peut même lui rapporter beaucoup ! Attention cependant : un merci mécanique ou forcé est pire qu’un merci absent…

Maintenez le cap. Le sentiment d’insécurité, de ne pas savoir où l’on va peut être une cause de démotivation (le syndrome “à quoi bon ?”). Maintenir le cap, ce n’est pas forcément tout dire (certaines choses doivent rester confidentielles), c’est dire suffisamment pour rassurer et s’assurer que tout le monde va dans la même direction…

MINI-EXERCICE

Selon vous, quels ressorts ont permis de préserver la motivation des salariés pendant et après la crise sanitaire ?

Cliquer ici pour voir les résultats

➜ L’écoute, la souplesse, la reconnaissance individuelle :
L’écoute, la souplesse, la reconnaissance individuelle accordés aux collaborateurs pendant les confinements et le fait que le télétravail perdure est l’une des premières motivations. L’étude HappyIndex®AtWork 2021 montre que 70 % des salariés se disent heureux au travail en cette sortie de crise. C’est 4 points de plus que l’année précédente dans son ensemble, et 7 points de plus par rapport au plus bas de cette année : 63% lors du deuxième confinement. La motivation a fluctué en fonction des confinements. Si aujourd’hui elle a retrouvé un niveau élevé, c’est avant tout grâce aux expériences et aux leçons tirées durant cette crise.

➜ La confiance en la direction :
Les salariés sont plus nombreux qu’en 2020 à estimer que leur performance est bien évaluée (6,5 points d’amélioration entre 2020 et 2021) ou à se déclarer satisfaits des avantages offerts par leur entreprise. La crise sanitaire a également permis d’améliorer la confiance en la direction (elle a progressé de 5 points). Être dans le même bateau facilite une communication plus vraie et plus humaine entre la direction et les collaborateurs.

➜ L’équilibre vie professionnelle et vie personnelle :
Les confinements ont bouleversé l’équilibre vie professionnelle et vie personnelle. Après avoir eu du mal à s’habituer , 73% des salariés interrogés de HappyIndex®AtWork 2021 se déclarent satisfaits, soit 5,5 points de mieux en un an. Parmi ce chiffre, les plus satisfaits sont les hommes (75.3%) surtout les pères (77,2%), suivis par les femmes (75%). La satisfaction de celles-ci a augmenté de 6,6 points depuis 2020.

➢➢ Les plus motivés :
Selon l’étude HappyIndex®AtWork 2021 les membres les plus motivés de l’entreprise sont : la Direction générale, les RH, la Communication et le commercial. Avec des scores dépassant les 73% de satisfaction. Ces fonctions très sollicités pendant la crise ont vu leur rôle se renforcer. À l’inverse, les fonctions Achat et Administratif sont celles qui affichent la motivation la moins élevée (63%).
Les salariés de moins de 29 ans quant à eux affichent un enthousiasme hors pair : globalement motivés à 75% ils ont plus que les autres l’impression d’évoluer (6 points de plus que l’ensemble des salariés) et d’avoir les ressources pour atteindre leurs objectifs (10 points de plus que la moyenne). La motivation décline avec l’âge, pour se stabiliser autour de 68% après la cinquantaine.

 

Source myrhline.com d’après L’étude HappyIndex®AtWork 2021 menée du 01/10/2020 au 1/06/2021 auprès de 36103 collaborateurs représentant 1076 entreprises.

Pour aller plus loin

Découvrez la formation “Gérer une équipe”

Toutes les villes et les dates :

» (À distance) : 17-18 oct. 2022

» (À distance) : 9-10 nov. 2022

» (À distance) : 8-9 déc. 2022

» (À distance) : 19-20 déc. 2022

» (À distance) : 30-31 janv. 2023

» (À distance) : 6-7 avril 2023

» (À distance) : 4-5 juil. 2023

» (À distance) : 4-5 sept. 2023

» (À distance) : 16-17 oct. 2023

» (À distance) : 13-14 déc. 2023

» Aix en Provence : 20-21 mars 2023

» Amiens : 11-12 mai 2023

» Angers : 5-6 oct. 2023

» Besançon : 15-16 mai 2023

» Bordeaux : 17-18 nov. 2022

» Bordeaux : 8-9 déc. 2022

» Bordeaux : 11-12 mai 2023

» Bordeaux : 13-14 nov. 2023

» Chambéry : 13-14 mars 2023

» Clermont Ferrand : 28-29 sept. 2023

» Dijon : 24-25 nov. 2022

» Dijon : 23-24 nov. 2023

» La Rochelle : 15-16 déc. 2022

» La Rochelle : 21-22 juin 2023

» La Rochelle : 9-10 nov. 2023

» Lille : 9-10 nov. 2022

» Lille : 15-16 juin 2023

» Lille : 11-12 déc. 2023

» Lyon : 30-31 mars 2023

» Lyon : 9-10 oct. 2023

» Marseille : 14-15 sept. 2023

» Metz : 8-9 déc. 2022

» Metz : 27-28 nov. 2023

» Montpellier : 9-10 mars 2023

» Montpellier : 2-3 oct. 2023

» Nancy : 8-9 juin 2023

» Nantes : 2-3 mars 2023

» Nantes : 21-22 sept. 2023

» Orléans : 25-26 sept. 2023

» Paris : 17-18 oct. 2022

» Paris : 24-25 nov. 2022

» Paris : 5-6 janv. 2023

» Paris : 16-17 mars 2023

» Paris : 29-30 juin 2023

» Paris : 12-13 oct. 2023

» Paris : 30 nov. & 1 déc. 2023

» Reims : 21-22 nov. 2022

» Reims : 16-17 nov. 2023

» Rennes : 3-4 avril 2023

» Strasbourg : 5-6 déc. 2022

» Strasbourg : 26-27 juin 2023

» Strasbourg : 4-5 déc. 2023

» Toulouse : 28-29 nov. 2022

» Toulouse : 5-6 juin 2023

» Toulouse : 7-8 déc. 2023

» Tours : 23-24 mars 2023

☛ Voir le programme