Fermer

Les 5 secrets d’une délégation réussie

Publié le 17/05/2022 dans MICROCOACHING | Management d’équipe

Les 5 secrets d'une délégation réussie
La délégation est un outil précieux, mais souvent peu utilisé, notamment parce que nous sommes tous (un peu) perfectionnistes. Mais comment responsabiliser et développer les compétences de ses collaborateurs si nous ne leur faisons jamais confiance ? Voici donc les 5 secrets d’une délégation réussie :

Découvrez les conseils et astuces MICRO-COACHING

Choisissez avec finesse la tâche à déléguer et le délégataire idéal. Sachez cependant qu’il vaut mieux choisir une personne motivée qu’une personne compétente mais démotivée. Les compétences peuvent s’acquérir plus facilement que la motivation.

Valorisez la tâche déléguée et le délégataire. Expliquez l’intérêt de la mission, son importance pour votre travail ou l’entreprise. Et n’oubliez pas de préciser les qualités qui, chez votre interlocuteur, vous ont poussé à le choisir.

Sollicitez l’avis de votre collaborateur. Au lieu de lui dire tout de suite votre façon de procéder, demandez-lui d’abord ce qu’il ferait. Qui sait, sa méthode sera peut-être meilleure que la vôtre ? L’important est que le résultat attendu soit, lui, clairement expliqué.

Contrôlez (mais pas trop). La délégation est un équilibre délicat entre confiance et contrôle, les deux ne s’excluant pas, bien au contraire. Mettez vous d’accord sur des échéances, des rendez-vous, montrez-vous disponible sans devenir envahissant.

Débriefez le travail accompli. Le résultat est au rendez-vous ? Exprimez votre satisfaction sans condition. Le résultat est perfectible ? Ne vous montrez pas démotivant : rappelez-vous que vous êtes responsable autant que votre collaborateur du résultat obtenu.

MINI-EXERCICE

Parmi les tâches ci-dessous, précisez celles qui, d’après vous, seraient “à déléguer” et celles qui ne le seraient pas :

1/ La gestion d’un conflit entre deux collaborateurs subordonnés.
2/ La réalisation d’une tâche technique et récurrente.
3/ La réalisation du budget de votre service.
4/ Représenter l’entreprise lors d’une visite chez un fournisseur.

Cliquer ici pour voir les résultats

 1/ Peut-on déléguer la gestion d’un conflit entre deux collaborateurs subordonnés ?
Non, car cette tâche fait vraiment partie de votre rôle de manager : vous êtes le garant de la bonne entente ou d’une bonne collaboration dans votre équipe. Déléguer ce type de tâche vous ferait passer pour un chef sans autorité, ou pire, pour un lâche !

2/ Peut-on déléguer la réalisation d’une tâche technique et récurrente ?
Oui, bien sûr ! C’est typiquement ce genre de tâche routinière qu’il faut savoir déléguer, car cela vous permettra de vous concentrer sur celles qui sont vraiment importantes ! De plus, rappelez-vous qu’un manager n’est pas censé être un technicien : son rôle est de faire faire, et non de faire !

3/ Peut-on déléguer la réalisation du budget de votre service ?
Non, car on imagine que la réalisation et le contrôle du budget sont des éléments importants de votre mission. En revanche, rien ne vous empêche de déléguer certaines parties du budget moins importantes, ou liées au calcul du budget, comme la recherche de certaines informations.

4/ Peut-on déléguer notre rôle de représentant de l’entreprise lors d’une visite chez un fournisseur ?
Oui, bien sûr, surtout si c’est considéré comme une tâche plutôt valorisante, à réserver aux collaborateurs que vous souhaitez féliciter. Si c’est seulement pour créer du lien ou visiter une usine, n’hésitez pas à déléguer. En revanche, si c’est pour (re)négocier un contrat important, réfléchissez-y à deux fois, ou choisissez bien le délégataire ! Le mieux étant peut-être dans ce dernier cas de vous faire accompagner par un bon élément pour lui montrer votre savoir-faire !