Fermer

4 conseils pour poser des questions pertinentes en entretien de recrutement

Publié le 30/08/2021 dans MICROCOACHING | Management d’équipe

4 conseils pour poser des questions pertinentes en entretien de recrutement
Recruter la perle rare n’est jamais simple, car il faut souvent faire son choix en ayant vu le candidat sur un temps très court. Il faut donc utiliser ce laps de temps limité pour poser les bonnes questions, celles qui vous amèneront de vraies réponses (et non des réponses toutes faites ou préparées). Voici donc les 4 types de questions à privilégier quand on joue le rôle de recruteur :

Découvrez les conseils et astuces MICRO-COACHING

Les questions générales comme “Parlez-nous de votre expérience en tant que responsable de service dans l’entreprise X”, qui sont idéales pour entamer l’entretien. Elles forcent le candidat à sélectionner et organiser ses idées et les infos qu’il souhaite communiquer. Vous verrez ainsi s’il a la capacité à s’exprimer clairement et de façon structurée sur un sujet vaste.

Les questions de comparaison comme “Quelles étaient les différences ou les similitudes entre votre poste en tant que chef de projet chez X et le même poste chez Y ?”. Ces questions permettent de vérifier les capacités d’analyse et de réflexion du candidat.

Les questions d’auto-évaluation comme “Pourquoi pensez-vous que l’on vous a promu dans votre dernière entreprise ?”. Ces questions permettent au candidat de s’interroger sur ses compétences techniques et relationnelles, et il est intéressant de voir s’il base son auto-évaluation sur ses propres compétences, sur l’environnement etc.

Les questions sur les réussites et accomplissements personnels comme “Quel a été votre rôle précis dans ce projet ambitieux ?”. Cela permet au candidat de donner des “preuves” de ses compétences et qualités, et cela vous permettra également de connaître son implication exacte dans les projets auxquels il a participé (et de vérifier qu’il n’a pas – trop – enjolivé la réalité).

MINI-EXERCICE

Parmi les questions ci-dessous, repérez LA mauvaise question à poser  :

1/ Si vous pouviez revenir en arrière et changer quelque chose sur votre façon d’occuper votre dernier poste, que changeriez-vous en priorité ?
2/ Diriez-vous que vous avez la motivation nécessaire pour ce poste ?
3/ Quelles étaient les choses que vous appréciiez et celles que vous n’aimiez pas sur votre dernier poste ?
4/ Dans quelle mesure avez-vous participé à ce projet ?

Cliquer ici pour voir les résultats

La mauvaise question est la question 2.
Déjà, c’est une question fermée, ce qui n’est pas très porteur en entretien de recrutement (sauf si vous sentez que la personne en face de vous est floue sur un point précis, et que vous souhaitez qu’elle se positionne plus clairement). Mais surtout, pensez-vous que le candidat va répondre “non” à ce type de question ?
De manière générale, évitez donc les questions orientées, qui poussent l’interlocuteur à donner la réponse… que vous attendez !