Fermer

4 différences entre l’entretien annuel et l’entretien professionnel

Publié le 14/05/2020 dans MICROCOACHING | Management d’équipe

4 différences entre l’entretien annuel et l’entretien professionnel
Se repérer dans les méandres du droit du travail est un vrai challenge, surtout pour les petites et moyennes entreprises, rarement pourvues d’un service RH. Voici donc, sous forme synthétique, 4 différences entre l’entretien annuel (EA) et l’entretien professionnel (EP).

Découvrez les conseils et astuces MICRO-COACHING

Le caractère obligatoire. Seul l’entretien professionnel est obligatoire. L’entretien annuel, lui, est seulement vivement conseillé  : en conséquence, un compte-rendu écrit portant sur l’EA n’est pas obligatoire non plus, mais constitue cependant un outil de travail précieux pour préparer l’entretien et en consigner les résultats

La périodicité. L’entretien annuel, comme son nom l’indique, doit avoir lieu tous les ans, alors que l’entretien professionnel ne doit être fait que tous les deux ans. Ainsi, l’EA concerne tous les salariés, alors que l’EP concerne seulement les salariés qui ont cumulé au moins deux ans d’ancienneté.

Les enjeux. Les objectifs de l’EA pour l’entreprise sont de clarifier le rôle de chaque collaborateur, de motiver ceux-ci et de préparer les évolutions salariales. Pour le salarié, les objectifs sont de connaître ce que l’entreprise attend de lui, de savoir l’avis professionnel de son supérieur et de définir les moyens qui lui permettraient d’améliorer son travail. L’objectif de l’EP, est, lui, de créer un parcours de formation adapté au salarié, en fonction de ses attentes, compétences et de ses aptitudes, et en concordance avec les besoins de l’entreprise.

Les sujets abordés. Au cours de l’EA, on fait un bilan de l’année passée et on prépare l’année à venir, on parle des performances et des résultats du salarié, plutôt à court terme. L’EP, lui, doit être vu comme un outil pour gérer plutôt le long terme, puisqu’on y définit les objectifs professionnels du salarié sur les prochaines années, afin de trouver des solutions pour qu’il les atteigne.

MINI-EXERCICE

Dans la liste suivante, qui décrivent les différentes grandes étapes de l’entretien professionnel, deux erreurs se sont glissées. Pouvez-vous trouver lesquelles ?

1/ Rappeler les besoins de l’entreprise (définition du plan de formation).

2/ Faire le point sur le parcours professionnel du salarié avant et depuis son entrée dans l’entreprise. De ce fait bien identifier ses compétences.

3/ Mettre à jour la fiche de poste.

4/ Recueillir les aspirations du salarié (souhait de formation…).

5/ Demander l’avis du salarié sur l’encadrement dont il bénéficie, et sur les éventuels axes d’amélioration qu’il souhaiterait communiquer à son supérieur.

6/ Indiquer les perspectives d’évolution que l’entreprise peut proposer au salarié.

Cliquer ici pour voir les résultats

Les points 3 (Mettre à jour la fiche de poste) et 5 (Demander l’avis du salarié sur l’encadrement dont il bénéficie, et sur les éventuels axes d’amélioration qu’il souhaiterait communiquer à son supérieur) ne concernent pas l’entretien professionnel, mais ont en revanche toute leur place et leur légitimité au cours de l’entretien annuel.

Pour aller plus loin

>> Atelier à distance : L’entretien annuel

➜ Prochaines  sessions : 25 mai • 18 juin 2020

>> Atelier à distance : L’entretien professionnel

➜ Prochaines  sessions : 28 mai • 19 juin 2020



id et, velit, leo eleifend felis ut commodo diam accumsan