Fermer

4 gestes indiquant que votre interlocuteur n’est pas d’accord avec vous

Publié le 19/04/2022 dans MICROCOACHING | Management d’équipe

4 gestes indiquant que votre interlocuteur n’est pas d’accord avec vous - Institut François Bocquet
Savoir utiliser le langage corporel pour paraître plus convaincant et charismatique est essentiel pour toute personne souhaitant occuper une position de leader. Mais savoir lire les gestes des autres est sans conteste une aptitude également très utile à cultiver. Voici donc 4 éléments de gestuelle qui montrent généralement que votre interlocuteur est en désaccord (au moins temporaire !) avec vous…

Découvrez les conseils et astuces MICRO-COACHING

La main en cornet. Ce geste (poing refermé qui cache la bouche) est une posture d’évaluation plutôt négative. La personne qui le fait en face de vous est sceptique quant à ce que vous lui dites, et prend du recul. Cette gestuelle exprimant le doute est renforcée si le buste est penché sur le côté et vers l’arrière.

Se pincer le nez. Vous êtes en train de faire une proposition à votre patron, mais vous vous apercevez qu’il se pince le nez en vous regardant. Cela signifie qu’il n’est pas du tout d’accord avec vous. Il vous le dit même symboliquement : “je ne sens pas ce que vous êtes en train de me dire”… Une histoire de flair !

Croiser ses jambes très haut. Le fait de croiser ses jambes très haut au niveau des cuisses est, spécialement pour un homme, un geste peu courant. De fait, ce geste indique donc un malaise, ou un certain stress, ainsi que la volonté de garder le contrôle de la situation, et de ne rien montrer de son anxiété… ou de son antipathie.

Les doigts croisés, pouces collés. Si votre interlocuteur vous écoute en ayant les mains en appui sur la table, les doigts croisés, en collant les pulpes de ses deux pouces l’une à l’autre, vous n’êtes pas en très bonne posture : il ne se montrera pas très coopératif, et commence peut-être même à regretter d’avoir commencé cette discussion !

MINI-EXERCICE

⬇︎Regardez bien les 2 images suivantes, et essayez de déterminer l’état d’esprit de ces personnes.

IMAGE 1

Image 1 La gestuelle - Institut François Bocquet

IMAGE 2

Image 2 La gestuelle - Institut François Bocquet

Cliquer ici pour voir les résultats

Image 1 La gestuelle - Institut François BocquetIMAGE 1 ➜ La main en bâillon. Ce geste (le fait de bâillonner la bouche avec la main) est un geste récurrent pour aider à nous concentrer, à faire abstraction de ce qui nous entoure. On le fait quand on doit par exemple relire des notes, ou se concentrer sur ce que nous voyons. Le corps se met alors en “circuit fermé”, ce qui nous aide à ne pas nous laisser distraire.

Image 2 La gestuelle - Institut François BocquetIMAGE 2 Le “double-canon”. Ce geste est caractérisé par des coudes en appui devant soi ; les deux mains sont croisées et seuls les index de chaque main viennent barrer les lèvres verticalement, comme si la personne tenait un pistolet devant sa bouche. C’est un geste qui exprime souvent un désaccord (non exprimé pour l’instant).