Fermer

5 erreurs à ne pas faire en tant que nouveau manager

Publié le 24/11/2020 dans MICROCOACHING | Management d’équipe

5 erreurs à ne pas faire en tant que nouveau manager
Vous venez d’être promu(e) ou embaûché(e) comme manager ? Vous avez peur de faire des erreurs qui vous coûteront votre crédibilité et votre légitimité ? Vous avez du mal à jauger ce que représente “la bonne distance” avec vos collaborateurs ? C’est normal, voire même sain de se poser ces questions ! Alors lisez donc les 5 conseils suivants sur les erreurs à ne pas faire dans cette situation …

Découvrez les conseils et astuces MICRO-COACHING

Promettre monts et merveilles. Vous venez d’arriver, vous avez envie de tout changer, et de régler tous les problèmes… Quel enthousiasme ! Attention cependant à ne pas vous engager sur des changements (même plébiscités par l’équipe) sans avoir eu en amont l’accord de la direction. Ou votre crédibilité en souffrira très vite …

Vous appuyer exclusivement sur votre légitimité hiérarchique pour vous imposer. Cela équivaut à dire “c’est moi le chef, donc c’est moi qui décide”. Certes, cette affirmation est vraie, mais il est souvent contre-productif d’utiliser son statut pour imposer sa décision. Vos collaborateurs ne pourront que se soumettre à votre volonté, bon gré, mal gré. Mais préparez-vous à entendre souvent “J’en sais rien, c’est toi le chef non ?” dès que vous demanderez l’avis de votre équipe.

Penser que rien ne va changer dans vos relations. Cette envie que rien ne change est souvent due à une certaine difficulté d’assumer sa fonction, et à l’illusion que les autres feront abstraction de votre rôle, et feront passer votre “amitié” en premier. Mais si votre personnalité n’a pas changé, votre rôle, lui, n’est plus le même, ce qui amènera inévitablement son lot de bonnes et de mauvaises surprises …

Zapper les moments informels avec votre équipe, pour “garder une distance avec elle”. S’il est évident que vous devrez assumer un certain isolement à certains moments, essayez de maintenir certains rituels sympas avec votre équipe, une certaine proximité avec elle : ce peut-être la pause café du matin, la “pause clopes” d’après déjeuner (même si vous ne fumez pas !), ou encore “l’instant viennoiseries” de la réunion hebdomadaire …

Critiquer votre prédécesseur, même si celui-ci était cordialement détesté par toute l’équipe  ! C’est une question d’exemplarité et d’humilité. De plus, maintenant que vous êtes à sa place, vous n’êtes pas sûr de donner une meilleure impression que lui !

MINI-EXERCICE

Vous venez d’être promu(e) manager de l’équipe dont vous êtes issu(e). Tous vos collaborateurs vous ont félicité chaudement, sauf Fabienne, qui avait aussi postulé à la fonction de manager, et qui est visiblement frustrée de la situation. Comment gérer cette situation ?

a/ Vous lui donnez du temps, et préférez éviter le sujet avec elle, tant qu’elle n’a pas digéré l’information.
b/ Vous la prenez en tête à tête pour discuter de cette situation avec elle, en essayant de faire preuve d’empathie et en lui demandant ce qu’elle ressent.
c/ Vous ne parlez pas forcément de sa candidature avec elle mais lui proposez d’être votre bras droit et de prendre des responsabilités dans l’équipe.
d/ Vous décidez de crever l’abcès en lui expliquant les raisons objectives qui ont poussé la direction à vous choisir et en précisant ce que vous pouvez lui apporter en tant que manager.

Cliquer ici pour voir les résultats

 a/ Vous lui donnez du temps, et préférez éviter le sujet avec elle, tant qu’elle n’a pas digéré l’information.
Mauvaise option. Mieux vaut discuter rapidement de la situation, car sinon elle risque de dégénérer. En parler immédiatement permet ainsi de ne pas créer un non-dit, voire un “tabou” important entre vous. En revanche, rien n’empêche, une fois la discussion lancée, de dire à Fabienne que vous compreniez qu’elle ait en effet besoin d’un peu de temps pour digérer la nouvelle situation.

b/ Vous la prenez en tête à tête pour discuter de cette situation avec elle, en essayant de faire preuve d’empathie et en lui demandant ce qu’elle ressent.
C’est la meilleure option. Abordez la situation clairement, en axant tout de suite sur le ressenti de Fabienne. Vous pouvez aussi dire que vous appréhendiez ce genre de situation (être en concurrence avec une collègue), et que ce n’est confortable pour personne, car vous savez bien que du coup, Fabienne aura peut-être un peu de mal à vous trouver légitime. Bref, faites en sorte d’avoir un dialogue ouvert avec elle.

c/ Vous ne parlez pas forcément de sa candidature avec elle mais lui proposez d’être votre bras droit et de prendre des responsabilités dans l’équipe.
Ce peut-être maladroit d’essayer de “compenser” la situation en offrant à Fabienne des privilèges, ou des responsabilités dans l’équipe, surtout si elle ne les demande pas ! Cela ne signifie pas qu’il ne faut pas responsabiliser Fabienne, mais qu’il faut partir de ses besoins à elle, au lieu de lui imposer ce que vous pensez être une bonne idée. En effet, dans ce type de contexte, il est fréquent que les personnes déçues traversent une période de démotivation forte, qu’il faut savoir accepter, car cela fait partie d’un processus de “deuil” normal.

d/ Vous décidez de crever l’abcès en lui expliquant les raisons objectives qui ont poussé la direction à vous choisir et en précisant ce que vous pouvez lui apporter en tant que manager.
Ce n’est clairement pas la meilleure idée. Ce n’est pas à vous de dire à Fabienne pourquoi vous avez été choisi (et pas elle) : c’est à la direction de faire ce genre de choses.

Pour aller plus loin

Découvrez la formation “Parcours certifiant Encadrer une équipe pour la première fois”

Toutes les villes et les dates :

» (À distance) : 18-19 nov. 2021

» (À distance) : 2-3 déc. 2021

» (À distance) : 13-14 déc. 2021

» (À distance) : 6-7 janv. 2022

» (À distance) : 7-8 févr. 2022

» (À distance) : 14-15 mars 2022

» (À distance) : 7-8 avril 2022

» (À distance) : 30-31 mai 2022

» (À distance) : 4-5 juil. 2022

» (À distance) : 19-20 sept. 2022

» (À distance) : 20-21 oct. 2022

» (À distance) : 9-10 nov. 2022

» (À distance) : 12-13 déc. 2022

» Aix en Provence : 12-13 mai 2022

» Angers : 9-10 déc. 2021

» Angers : 12-13 déc. 2022

» Besançon : 6-7 oct. 2022

» Bordeaux : 24-25 mars 2022

» Bordeaux : 13-14 oct. 2022

» Brive la Gaillarde : 19-20 sept. 2022

» Caen : 7-8 juin 2022

» Clermont Ferrand : 4-5 juil. 2022

» Dijon : 24-25 mars 2022

» Grenoble : 9-10 nov. 2022

» La Rochelle : 14-15 mars 2022

» Lille : 14-15 mars 2022

» Lille : 10-11 oct. 2022

» Limoges : 14-15 mars 2022

» Lyon : 25-26 nov. 2021

» Lyon : 16-17 mai 2022

» Lyon : 24-25 nov. 2022

» Marseille : 29-30 nov. 2021

» Marseille : 9-10 nov. 2022

» Metz : 17-18 mars 2022

» Montpellier : 9-10 déc. 2021

» Montpellier : 13-14 juin 2022

» Montpellier : 28-29 nov. 2022

» Mulhouse : 7-8 mars 2022

» Nancy : 17-18 oct. 2022

» Nantes : 13-14 déc. 2021

» Nantes : 9-10 mai 2022

» Nantes : 28-29 nov. 2022

» Niort : 29-30 sept. 2022

» Orléans : 18-19 nov. 2021

» Orléans : 12-13 déc. 2022

» Paris : 17-18 nov. 2021

» Paris : 27-28 janv. 2022

» Paris : 31 mars & 1 avril 2022

» Paris : 16-17 mai 2022

» Paris : 20-21 oct. 2022

» Paris : 1-2 déc. 2022

» Reims : 26-27 sept. 2022

» Rennes : 25-26 nov. 2021

» Rennes : 16-17 juin 2022

» Rennes : 17-18 nov. 2022

» Rouen : 18-19 nov. 2021

» Rouen : 1-2 déc. 2022

» Strasbourg : 1-2 mars 2022

» Strasbourg : 3-4 oct. 2022

» Toulouse : 7-8 mars 2022

» Toulouse : 12-13 sept. 2022

» Tours : 30-31 mai 2022

☛ Voir le programme